Perfume - Level 3

Critique de l'album Level 3 de Perfume

J'ai découvert le groupe Perfume sur la chaîne Nolife avec le clip Fushizen na Girl. Même si au tout début les voix me rebutaient légèrement j'étais fascinée par leur tenue, le décors et la chorégraphie de leur clip. Je me suis dit que ce groupe vallait le détour et aujourd'hui il fait parti des mes groupes favoris !
Quelle joie donc à l'annonce d'un album ! Mais alors que j'allais le commandé sur CD Japan et compagnie grandre nouvelle ! Le CD est licencié à l'internationale et sort en France chez Polydor.

dscn7989.jpg
Le voilà donc aujourd'hui entre mes mains pour 15€ seulement, sachant que la version allemande coûte 23€ et la version japonaise 30€ ! Soit le double de chez nous. Donc si vous voulez soutenir Perfume et la J-music en France en générale courrez l'acheter ! Quoi que je n'ai pas encore parlé de cet album. Est-il au moins bon ? Ma réponse : OUI !!!

Enter the sphere : Présente sur leur site web en extrait avec une chorégraphie cette chanson fait parti de leur registre electro pur et lourd. L'instru et la composition sont très hétéroclyte et décousu. Je l'ai trouvé plutôt et bien gérée, seul regret, le chant, cette musique aurait été beaucoup mieux sans voix. 8/10


Spring of Life Remix : Leur single le plus populaire pour cet album. J'avais personnelement moins adhéré, on est toujours dans de l'éléctro pur mais un chouilla trop POPisé à mon goût. Mais le remix est assez correcte, il met en avant ma partie préféré de la chanson. Bon, même si je ne l'apprécie pas tant que ça il ne s'agit pas d'une mauvaise chansons, bien au contraitre, elle mérite sa popularité. 6.5/10


Magic of Love remix : Dernier single en date, il s'agit d'une chanson plus pop, mignonne et entraînante mais finalement assez fade pour du Perfume. Le remix le réhausse un peu mais pas de beaucoup. 5.5/10


Clockwork : Je pense que tout le monde est unanime, voici LA meilleure chanson de l'album. Pour toutes les critiques que j'ai pu lire une majorité de personne a craqué pour Clockwork. Rentrant dans le registre plus posé de Perfume (qui est pas forcement celui que je préfère en plus) on est très vite transporter par son rythme entêtant et un chouilla fascinant. L'instrumentale est plus sobre mais bien dosé, c'est une chanson très équilibré et efficace. 10/10


1mm : Dans leur registre simple mais classe on a 1mm. C'est la chanson de promo de l'album, je trouve qu'elle reflète plutôt bien Perfume qui se veut aussi très mature. C'est une chanson qui se laisse écouté, peut être pas au point de la passer en boucle mais agréable. 6.5/10


Mirai no museum : Ce single est un peu le point noir de leur discographie. Elle n'est pas si mauvaise mais ne correspond pas du tout à ce qu'on attend de Perfume. Chanson mignonne et légère, la composition reste finalement assez plate et peu originale. Mais il faut rappeller le contexte qui était le film doraemon et est un dessin animé pour enfant. 5/10


Party Maker : Une seule chose à dire (et cette expression revient chez presque tout le monde aussi) boîte de nuit occidentale. On retrouve parfaitement les sonorités occidentale dans cette chanson, bon, pas pour mon plus grand plaisir au début mais à force d'écoute c'est une chanson juste parfaite pour aller en boîte, oui. Elle ne s'appelle pas Party Maker pour rien et pour le coup elle rempli très bien ce rôle. 7/10


Furikaeruto iruyo : On revient à un registre plus posé pour cette chanson. Qui ma foi est ce qu'elle elle, simple, douce, agréable mais pas transcendante. 6/10


Point : Dans la même veine que la précédente, je n'ai jamais réellement accroché à cette chanson. Voilà un exemple dans leur registre posé qui, là pour le coup, m'ennuie. 5/10


Daijyobanai : AAAaaaaadictif ! Ce mot est même sorti de la bouche d'une amie qui ne voulait pas faire la route avec moi parce que j'écoute de la musique japonaise. On accroche directe à cette musique de leur registre déjà plus kawaii. Je pense qu'elle pourrait en saoûler certain mais la plupart des gens aime, tout simplement. 9/10


Handy Man : Et on continue avec les orgasmes car voici Handy Man, qui a grimpé directement à la troisième place de mes chansons préférées de Perfume. Coloré, addictif, aux sonorités originales et fascinantes, QUE DU BON ! 10/10


Sleeping Beauty : LA chanson que tout le monde jette à chaque fois, moi je vais être plus gentille. Elle est extrêmement répétitive et longue, ça c'est sûr, mais si on rentre dans le jeu de la chanson flottante et bien on est pendant un temps transporté. 6/10


Spending all my Time remix : A sa sortie cette chanson n'avait pas reçu un bon accueil car trop répétitif et aux sonorités aussi un chouilla trop occidentales mais elle n'en reste pas moins une bonne chanson et aujourd'hui tout le monde l'apprécie. Le remix est bon et casse la répétitivité de celle de base. Il faut absolument voir leur performance sur cette chanson à Cannes ! 7/10


Dreamland : Et cet album se conclue magnifiquement avec la chanson DreamLand. Rentrant parfaitement dans leur registre flottant avec une petite pointe de mélancholie je trouve, on serait presque triste que l'album se termine. 8.5/10

Conclu : Lorsqu'on a écouté les singles on regrette tout de suite l'abscence de Hurly Burly et Communication mais la contrepartie est le nombre non négligeable d'inédite qui sont, pour la majorité, très bonnes. Il y a dans cet album à la fois d'excellentes chansons, des bonnes et des passables.
Je n'ai pas parlé du DVD, je ne l'ai pas encore vu mais tout serait sous-titré en anglais.

 

Note globale : 7/10

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×